Make your own free website on Tripod.com
L'université en bref
L'offre de formation
Admission
Futurs étudiants
Le CHU de Constanta
Contacts
Infos Pratiques
La faculté de Médecine de Constanta, 2e ville de Roumanie, est une faculté accréditée par le ministère de Bucarest.
Les diplômes délivrés sont reconnus et valables partout en Europe. Elle une offre de formation médicale et paramédicale conforme au programme LMD (Licence-Master-Doctorat). Le CHU de Constanta certifié EuroMedic est l'un des plus importants d'Europe de l'Est. L'enseignement s'y fait en langue Anglaise de la 1ère à la 6e année. Les étudiants Francophones sont largement représentés dans notre établissement.

Ainsi qu'il l'avait indiqué lors de son entretien au Telegraf de Constanta en Avril 2011, le doyen Petru Bordei avait pour projet d'ouvrir une section française en 2011 et disait avoir accompli toutes les démarches nécessaires à cet effet.
Il ne s'en est jamais caché et a d'ailleurs tenté d'impliquer des acteurs de la vie francophone de Constanta, tels que messieurs Decaux, ex-consul honoraire de France et président de l'amitié Brest-Constanta, ou monsieur Doru Glavan, actuel consul honoraire de France.

En juin 2011, il annonce au cours d'un réunion officielle qu'il lui manque seulement une quinzaine d'étudiants pour que la section ouvre.
Il demande alors à un étudiant de fin de 2nd cycle de l'aider à trouver ces élèves.
Malheureusement, M. Bordei n'a jamais obtenu l'accréditation dont il rêvait.
Pendant ce temps, les étudiants sont venus, se sont immatriculés...
Il a fallu attendre le 6 octobre 2011 avant que la faculté daigne informer les élèves que la section francophone n'ouvrirait pas en 2011.
Pendant ce temps, la faculté de Constanta accueillait tranquillement des élèves non-européens... comprendra qui voudra.
De cette situation est née un conflit regrettable entre M. Bordei et les élèves Français à qui il proposa finalement le 17 octobre de passer un examen d'Anglais et d'intégrer la section anglophone s'ils le réussissent.

Alertées, les autorités consulaires françaises, envoient un attaché du service culturel, M. Fabien Flori, qui demande aux élèves de quitter Constanta et de ne "rien en attendre". Pire, il met en cause l'élève qui les a aidés dans leurs démarches et dénigre la faculté de Constanta.
Sur 18 élèves Français, seuls 6 restent à Constanta et finissent par obtenir une inscription en section anglophone, auxquels viennent s'ajouter 2 autres élèves arrivés plus tard.
Sur les 12 élèves qui ont quitté Constanta, et n'ont donc pas été présents à l'examen d'Anglais, 6 se sont finalement inscrits ailleurs (Iasi et Arad), et 6 sont rentrés en France, ce qui est des plus regrettables.

M. Bordei ne sera pas plus doyen en 2012.
M. Flori ne sera plus attaché d'ici 1 ou 2 ans puisque les mandats diplomatiques sont de 3 ans.
Espérons que la nouvelle équipe aura une vision plus humaine et plus responsable des flux d'étudiants en Médecine.